• Название документа

    Cкачать Plainte saillant 26 11 2018


  • Размер: 0.03 Мб | Формат: ODT
  • Сообщить о нарушении / Abuse

    Скачать: 20 сек.

Установите безопасный браузер



Bleuez François 26 11 2018

238 avenue Maréchal Leclerc

06210 Mandelieu

Monsieur le Procureur de la République,Mr Manteufel

objet : plainte pour faux en écriture, vol - vandalisme (saisies destruction) , complicité d 'internement abusif ,vice de procédure GAV ,complicité de cambriolage en récidive et complicité de home jacking ,non assistance à personne en péril, entrave à assistance à personne en péril , violation répétée de l'art 73 du CP ,contre le Major Saillant et éventuellement sa hierarchie s' il a agit sur ordre.

préjudice : 3500 € env + 900 € env

Monsieur ,

j'ai l'honneur de déposer plainte pour faux en écriture , vols, vandalisme contre le Major Saillant de la brigade de Séranon .

Les faits sont les suivants :

le 16 03 2018 , après avoir manqué à ses obligations de maintien de l'ordre et non assistance caractérisée à personne en péril ( plainte déjà déposée par mes parents ) lors de l'attaque à la voiture bélier, couteau , barre de métal, et masse de jardin à mon encontre à mon domicile dans ma voiture , ce malgré mes appels à l 'aide ,le Major Saillant a rédigé un document à l'attention du Maire et du Prefet dans le but (avoué , puisqu il me l'a dit en GAV) de me faire interner , suite à une menace imaginaire qu'il déclare avoir vu et/ou comprise comme telle .

Dans la mesure ou mes parents étaient à coté de moi à ce moment là , et face à moi à 5 mètres au moment des violences qu'il à cru voir (coup de frein …. pour évacuer de mon capot un vandale précédemment auteur d'une attaque au couteau), et que mes parents présents n' ont en aucun cas vu , voire meme le contraire( soin particulier apporté à mes manœuvres pour ne pas blesser les auteurs de l'attaque),

l'enquête des faits du 16 03 2018 révelera inévitablement le caractère faux et orienté de son document , qu'il ne pouvait ni ne devait rédiger , sachant pertinemment qu'il tomberait sous le coup d'une poursuite pour non assistance à personne en danger , entrave à l 'assistance à personne en danger.

Rapport issu de son imagination , de la version des assaillants -terroristes -squatteurs cambrioleurs- vandales , mais en aucun cas de la stricte description des faits !

De ce fait , il a manqué au devoir de séparation des pouvoirs qui lui incombe et qu 'il n'a que partiellement respecté en délégant l'enquête à une autre gendarmerie .

Il a refusé de prendre mon audition volontairement et organisé mon internement d'office .

(J'ai entendu toutes les conversations téléphoniques à travers la porte en cellule lors de la GAV ).

Il a colporté à ses collègues grassois son faux témoignage , qui l'ont eux meme docilement rapporté au Dr Suissa , durant plus d'une heure … malgré mon refus d'expertise et consultation avec le Dr Suissa , qui ne s'est pourtant pas privé d'établir un certificat basé sur une consultation....qui n'a jamais eu lieu !

Il a également manqué à une obligation , en déclarant m'avoir proposé à manger lors de la GAV,(que j aurais soit disant refusé ) ce qui est faux .(je l ai signalé dans le rapport de GAV)

N'ayant pas mangé le matin meme ni la veille au soir , je suis donc arrivé en hypoglycémie chez le Dr Suissa a 13 h ….

Les frais engendrés par ce faux en écriture et l'escroquerie du pseudo rapport psychiatrique ont été approximativement de 4500 € :

Le manque à gagner par perte d'exercice professionnel ( 2 WE de travail ) , frais d'HP ( 10 jours) , frais d'avocat (Me Rayé ) frais de garde du corps(3000 €) pour protéger mes parents contre les menaces des terroristes (proférées devant mr Saillant), délibérément laissés en liberté à mon domicile après leur effraction et cambriolage.( mes parents ayant eu droit à une « visite » hostile le samedi soir 27 03 2018 , à minuit ,déjouée par le vigile)

Veuillez noter que les dégradations( supplémentaires ) commise entre le 16 03 2018 et le 19 03 2018 par les squatteurs - cambrioleurs s'élevent à plus de 50 000 € , outres les menaces par trous de balles dans les vitres que l'escroc intellectuel laurent Kawka , OPJ , déclare face à mes parents être « des jets de pierre .. . » (photos transmises a l OPJ Clavier de grasse )

Lors de leur ènième « déménagement  - cambriolage» , Mr Chartreux stéphane , Mr Fontaine sébastien et consort ont emportés plusieurs de mes biens personnels présents à mon domicile.(12 étagères , 8 outils de jardin , vis et clouterie (80 kg) pour une somme d 'environ 1000 € cumulée ).

S' ils avaient été mis en GAV au vu des dégats sur ma voiture( dans laquelle je me trouvais ) démontrant la violence extreme de l 'attaque , ils en auraient été empéché,tant des dégradations que des vols (supplémentaires).

Concernant les matériels que le Major Saillant a « saisi » lors de plusieurs perquisitions , la somme totale s'élève à 900 € , et mon avocat Mr Rayé m'a informé que ces matériels avaient été détruits avant même le procès du 14 03 2018 .

Ce qui a donc été fait sans décision d'une « autorité judiciaire » ( pour rappel ,le prefet et le procureur n'en sont pas ) , et qui plus est , peut influer préalablement sur les décisions de justice, au vu du fait qu'en cas de décision « non coupable » , les sommes équivalentes au matériels saisis et détruits devraient être remboursés.

D'autre part , la plupart des matériels saisis ne figuraient pas dans la liste et catégories visées par l 'arrété préfectoral signifié à mon endroit le 15 06 2018 ( sauf l'arbaltète saisie) , et le document stipulait que ces matériels seraient revendus aux enchères , et mon compte crédité du montant de la vente.

Liste des matériels saisis detruits : arbalete et un lot de fleche + corde (260 € ) catégorie B , 2 arc décathlon et lot de fleches 240 €(hors catégorie) ,sagaie serpette : 70 € (hors catégorie ) pistolet a air comprimé de 2 joules et ses plomb ( hors catégorie) 200 € ,couteau avec boussole 35 € , lacrymogène 75 € , 3 petits couteaux ( 30 € ) hors catégorie.

IL y a donc atteinte à des biens personnels privés, que d'ailleurs mon statut de majeur protégé ( art 8 de la charte des personnes protégés) prévoyait pourtant de faire respecter.

Sans parler de la destruction totale de tous mes biens et destruction totale de ma maison , malgré que la protection d' un majeur protégé dans son logement et l'accès à ses biens n'ait pas été appliqué , au vu du résultat.(+ de 300 000 € de dégats ,vols vandalisme divers) .

Si vous refusez de poursuivre Mr Saillant pour ce vol-saisie-vandalisme, veuillez avoir l 'obligeance de m'indiquer quelle AUTORITE JUDICIAIRE a ordonné cette destruction avant procès.

Concernant la complicité de home Jacking , le Major Saillant a été informé le 03 11 2018 que j'ai subit une séquestration , cambriolage et effraction le 23 10 2018 , et n'a procédé à aucune GAV malgré le constat par 4 gendarmes ce jour là, gendarmes que je suis en mesure d'identifier pour certains .(plainte classée sans suite , jusqu' à présent ).

Les 2 mois de jets de pierres entre fin juin 2016 et fin aout 2018 , dont l'auteur Brandon Fontaine a été identifié ( par moi meme) et est passé aux aveux ecrits partiels , constituent clairement un acte de home jacking, puisque j'ai du m'enfuir par 2 fois une semaine pour y échapper lors de cet été 2016.

L'absence de poursuite après les faits du 23 10 2016 ,l'identification et les aveux écrits transmis à la gendarmerie, outre la coupure du courant du 24 au 27 10 2018 que j 'ai subie, et les menaces répétées (d'enfermement) des gendarmes à mon endroit , est un acte conscient d'acquiessement et de soutien à cette pratique ,et un manque de réaction alors que le parquet avait lourdement insisté pour que je sois maintenu sous «  protection » , en faisant appel d 'une demande de main levée de tutelle.

L'éloignement prolongé de mon domicile pour zero Jours d' ITT lors de mon agression du 03 11 2016 par mon home jackeur- vandale- cambrioleur-voleur de courrier- tageur  « FDP »(sur mes vitres)  Bandon Fontaine, ainsi que les deux premiers reports d'audience ( qui ne m'incombent pas ) , et ce sans relogement durable , alors que j'ai été mis à la rue en hiver à 1000 m d 'altitude sans accès à mes comptes ni moyen de me reloger , est un acte terroriste dangereux ( ayant vécut à 40 ° C durant l'été 2017 dans un des logements insalubres que j'ai pu me payer, mon ex tuteur J Y Gastaud m 'ayant littéralement abandonné ) .

Lors de la GAV du 03 11 2016 ,le major Saillant m'a dit : «  on vous avait prévenu de pas les prendre » .

Je n'ai jamais reçu le moindre courrier ou appel de la gendarmerie à ce sujet .

Seul un appel de la mairie ( et trop tardivement) me demandant de ne pas les accepter comme locataire au motif « qu' ils étaient handicapés » , discrimination que j'ai évidemment refusée, ignorant que le casier n ° 3 vierge présenté à son entrée dans mon logement par mr Fontaine Sebastien était un faux .

Lors de ma GAV du 03 11 2016 , d'autres vols de matériels (ciment gravier polystyrene extrudé : 300 € env ) ont eu lieu à mon domicile.

Mettre en GAV un propriétaire facilite apparemment beaucoup la commission de vols quant le propriétaire est absent !

Le fait de m 'avoir menacé (d'enfermement, pour la 3 ° fois ) par téléphone (lors de mon appel du 27 10 2016) à la gendarmerie de séranon est aussi en soi un acte délictueux ,alors qu' ènième cambriolage était en train de se préparer sous mes yeux ! Et a eu lieu 4 h plus tard le soir même, ainsi que le lendemain le 28 10 2016, vidant ma cave de toutes mes affaires , en utilisant ma remorque au cul de la voiture de mr Fontaine ( aidé par mr Jeremie Ciappa ).

Violation de l 'art 73 du CP :

ayant constaté sous ses yeux un acte de vandalisme relevant de l'art 73 du CP ( à minima ) et ayant constaté l'état de dégradation extreme de ma voiture, dans laquelle je me trouvais , lui restant à 5 m de moi sans rien faire malgré mes appels à l 'aide répétés, il a refusé de se saisir de l'auteur des faits une fois celui ci( Mr Fontaine sebastien) apporté à ses pieds...sur mon capot sur lequel ce dernier était monté avec insistance et refusait de descendre durant 1 min chrono .

De ce fait , j'ai du démarrer sur la route et tenter de faire descendre mr Fontaine par un coup de frein après avoir démarré , lequel s'est blessé paraît il en tombant ( a tres faible allure) .

Si le Major Saillant s' était saisi du vandale multi récidiviste , je n aurai pas eu a fuir (en voiture ).

Face à tous ces éléments , dont la plupart peuvent etre corroborés, vérifiés,ou faire l 'objet de confrontations afin d'établir leur véracité , je vous prie , Monsieur le procureur , de bien vouloir effectuer les poursuites nécessaires à la cessation ,dissuasion et répression de ce type d 'acte délictueux , et vous prie d' agréer mes salutations respectueuses .

François Bleuez

.